Images et Poésie

« Hymne Ô Quatre Saisons »

Automne

Richesse enivrante de la vigne
Frou-frou des feuilles mortes
Retour mélancolique de la sagesse écolière
La tombée de la nuit plus pressante
Dans les bois mordorés
Mais si triste,
Le crépuscule d’un Amour d’été agonisant…

Eté

Reflets irisés de la mer
Ondulante chevelure dorée
Dans les champs à l’infini
Délices des fruits rouges et sucrés
Parfum de bien-être à l’ombre du tilleuil
Mais si triste,
La sècheresse meurtrière d’un soleil trop ardent…

Hiver

Âpre vent du Nord
Premières gelées voilant le paysage de givre
Si fier le cygne sur son lac de cristal
Neige blanche, écharpe de laine
Réconfort d’un feu de cheminée
Mais si triste,
Celui qui ne pourra se réveiller de son hibernation….

Printemps

Heure bleue après l’Aurore
Camaïeu de verdure où bruissent
Mille bourgeons de promesses à éclore
Parade amoureuse au chant des oiseaux
Floraison symphonique
Mais si triste,
Les nouveau-nés n’ayant pas survécu…

Inévitable cycle de la Nature que sont les Quatre Saisons,
se pérpétuant dans sa beauté, sévérité et force de la Vie.
Le déséquilibre du climat naturel, le réchauffement de la planète,
la destruction de la nature, la pollution, en grande partie provoqués
et causés par l’habitant de notre Mère Terre, l’Etre humain, trop
avide et ambitieux de confort et progrès…
« Les Quatre Saisons », composé par Vivaldi…
En cette époque-là, la Nature était-elle encore pleinement maîtresse
de son innocente Beauté inspirée par son climat, ses saisons …?
Que la bienveillance des Anges gardiens des Quatre Saisons puisse
sauvegarder leur autonome Beauté !

Mami